Imprimer

PIERRES PRECIEUSES

PIERRES PRECIEUSES

PIERRES PRECIEUSES

 

3pierres-ex

 

 Il n'existe que 4 gemmes considérées comme réellement précieuses :

Le diamant :

Sa légende : Platon évoquait dès l’Antiquité l’image d’un axe du monde formé de diamants.

Le diamant considéré comme la star des pierres précieuses est incolore. Un diamant complètement transparent est d’une très grande valeur. La palme de la dureté lui revient avec un 10 sur l’échelle de Mohs, ce qui en fait la gemme naturelle la plus dure.

Le diamant provient de la cristallisation du carbone et c’est une pierre précieuse très rare. Ceci vient du fait que sa formation exige trois conditions sine qua non : haute pression et température élevée (plus de 1000°C), présence de roche en fusion (magmatisme), remontée rapide. En l’absence de cette dernière condition, on obtient du graphite au lieu de diamant.

Le plus gros diamant jamais découvert est le Cullinan découvert en Afrique du Sud en 1905. Il pèse 3 106 carats. Les principaux gisements de diamant se trouvent en Afrique (Afrique du sud et en Namibie) et en Sibérie.

 

L’émeraude :

Sa légende : l’empereur Néron regardait les combats des gladiateurs à travers l’émeraude verte. Les mythes antiques attribuent l'émeraude à Vénus, déesse de l'amour.

L’émeraude ou « pierre verte » a une dureté de 7,5 sur l’échelle de Mohs. Sa formation nécessite la rencontre entre le béryl qui se trouve dans la croûte terrestre et le fer, le vanadium et le chrome qui se trouvent dans le manteau du globe. Ce qui en fait une gemme rare car cette rencontre nécessite de mouvements tectoniques importants.

En général, l’émeraude n’est pas transparente, elle doit sa couleur à la présence de vanadium et de chrome. Les impuretés ou inclusions qu’elle contient sont considérées plutôt comme un avantage qu’un défaut. Les principaux gisements d’émeraude se trouvent en Amérique du Sud notamment en Colombie et au Brésil. Une émeraude de 16 300 carats est exposée au palais de Topkapi à Istanbul (Turquie).

 


Le rubis : Son nom provient de sa couleur rouge.

Sa légende : En Europe, on le plaçait à la tête de la couronne royale pour commémorer la passion et le sang de Christ.

Le rubis est une autre variété de corindon (corindon rouge). Il est aussi formé de cristaux d’oxyde d’aluminium et sa dureté est de 9 sur l’échelle de Mohs. Le rubis est toujours de couleur rouge, couleur due à la présence de chrome et parfois de fer. La couleur la plus recherchée est le « sang de pigeon », une couleur rouge teintée de bleu. Les principaux gisements se trouvent en Birmanie et en Thaïlande. Parmi les rubis célèbres, citons le rubis
« Edward » de 167 carats du British Muséum de Londres.

 


Le saphir : existe dans toutes les couleurs

Sa légende : Le saphir était vénéré aussi à Rome et en Égypte Antique en tant que pierre de la vérité et de la justice. Les égyptiens croyaient que le saphir contrôlait le mouvement des astres et l'appelaient la pierre des étoiles.

Le saphir est une variété de corindon, il est formé d’oxyde d’aluminium. D’une dureté de 9 sur l’échelle de Mohs, il se décline en plusieurs couleurs allant du bleu intense au vert sombre en passant par le jaune, le rose ou le violet. La variété la plus recherchée est le bleu fleur de lis encore appelé bleu cachemire.

Le saphir présente généralement des inclusions qui lui donnent après une taille en cabochon de très beaux effets d’astérisme. Les principaux gisements de saphir se trouvent en Thaïlande, au Sri Lanka et à Madagascar. Autrefois, la France avait un gisement de saphir situé dans le Cantal. Parmi les saphirs les plus célèbres, citons « l’Étoile de l’Inde » de 536 carats de l’American Muséum de New-York et surtout les saphirs représentant les têtes de Washington, Lincoln et Eisenhower de 2 000 carats chacun.

 

 

 

 

 

 * Pour toute transaction de métaux précieux, munissez-vous de votre carte d'identité (elle est obligatoire)